Pourquoi l’émoticône est superflue*

[PARTI PRIS]

Se positionner, ou les vertus de l’avis tranché. Je prétends, comme Pereira – mais ma comparaison à ce personnage de Tabucchi s’arrête là – qu’on peut se passer de l’émoticône. Qu’on peut même s’en passer allègrement et efficacement si on fait le choix de s’exprimer. Mots à l’appui.

N’est-il pas agréable d’opter pour une jolie tournure de phrase ? De choisir un vocabulaire approprié ? De tenter un verbe inhabituel ? Une description originale ? Une formule ciselée ?

Je prétends qu’on peut être juste et réussir son effet, sans être long.

L’émoticône fait court. Elle attire le regard, certes. Elle excite la pupille. Mais elle encombre. Petit parasite.

Je prétends – parce que je lui préfère les mots, définitivement -, je prétends qu’elle est de trop.

Ce que Wikipédia en dit : « Une émoticône est une courte figuration symbolique d’une émotion, d’un état d’esprit, d’un ressenti, d’une ambiance ou d’une intensité, utilisée dans un discours écrit. »

*Texte publié en novembre 2020 sur LinkedIn

4 commentaires

  1. Oui certes, j’essaie aussi de m’en passer dans le contexte du blog, mais dans les communications interpersonnelles (commentaires, mails, réseaux sociaux), il me semble quand même un moyen presque inévitable d’éviter les malentendus. Qu’en penses-tu ?

    1. Si mon article se montre intolérant vis-à-vis des émojis, je reconnais savoir les employer de temps à autres. Ils apportent une petite information supplémentaire non négligeable. Disons que je lutte à ma façon contre un risque d’envahissement, ici et là palpable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s